Programme Pair

Le programme Pair est un service personnalisé d’appel automatisé qui joint les aînés pour s’assurer de leur bon état de santé. Les abonnés reçoivent ces appels à des heures prédéterminées, une ou plusieurs fois par jour. Si l’abonné ne répond pas, une alerte est lancée. Une vérification est systématiquement enclenchée par les responsables du système afin de vérifier si l’abonné est en détresse. Grâce aux appels de Pair, plusieurs vies ont pu être sauvées. Ce service est offert gratuitement. Pour plus de détails sur le programme Pair, visitez le www.programmepair.com.

Pour plus d’information ou pour s’abonner, il suffit de prendre rendez-vous avec un agent aux relations communautaires de la Régie intermunicipale de police Roussillon au 450-638-0911, poste 0.

Registre pour les personnes ayant une maladie cognitive

Sur une base préventive et volontaire, ce registre consiste à recueillir un grand nombre de renseignements auprès des personnes atteintes d’une maladie cognitive.  Ainsi, si une personne est portée disparue, il sera plus rapide et plus facile pour les policiers d’obtenir une multitude d’informations comme son adresse, celle de ses enfants, les coordonnées des personnes à contacter, la liste des endroits où cette personne a déjà été retrouvée dans le passé, etc.  De plus, une photo récente est également jointe au dossier pour faciliter nos interventions et ramener la personne saine et sauve à la maison. La Régie intermunicipale de police Roussillon tient un registre pour les personnes ayant une maladie cognitive, comme celles d’Alzheimer, d’Huntington et de Parkinson.

Les policiers ont accès au registre facilement puisque tous les véhicules de patrouille sont équipés d’ordinateur.  Les premiers moments d’une disparition sont cruciaux et cette base de données confidentielle nous permet de mettre en branle rapidement les investigations et les orienter efficacement.

Pour de plus amples informations sur ce registre ou pour soumettre le formulaire, nous vous invitons à communiquer avec Karine Bergeron, agente aux relations communautaires à la Régie intermunicipale de police Roussillon par courriel à prevention@policeroussillon.ca ou au 450 638-0911, poste 430.

Vous pouvez télécharger le formulaire ici :

Registre pour les personnes ayant une maladie cognitive

Café avec un policier

Le concept Café avec un policier a vu le jour aux États-Unis en 2011, dans la ville de Hawthorne en Californie sous l’appellation Coffee with a cop. Deux ans plus tard, l’activité s’est propagée à travers 175 villes américaines dans 36 états.

Le concept a fait des merveilles pour maintenir et accroître le lien de confiance auprès de la communauté, des partenaires et ce, dans la perspective de la légitimité des interventions policières.

Le 13 mai 2014, la version québécoise du concept Café avec un policier a été amorcée à Blainville, Mirabel, Saint-Eustache, Deux-Montagnes, St-Jérôme et à la Sûreté du Québec. Depuis, plusieurs corps policiers du Québec participent au projet, dont la Régie intermunicipale de police Roussillon.

Café avec un policier est une occasion supplémentaire pour les policiers de la Régie d’échanger avec les citoyens à propos de leurs besoins, leurs attentes et leurs idées. Ces rencontres permettent également de rejoindre certaines clientèles qui n’oseraient pas aborder un policier dans la rue ou appeler au poste pour poser leurs questions. Ainsi, ce contact direct permet de recueillir de l’information, de détecter des problématiques et de proposer des solutions.

Certains policiers prenaient déjà le temps d’échanger avec les citoyens. Le projet Café avec un policier est simplement une façon d’officialiser et de propager l’idée.

Ainé-avisé

Le programme Aîné-Avisé est un programme présenté en collaboration avec la FADOQ. Il est un outil qui vise à sensibiliser le public en général ainsi que les professionnels à la maltraitance, la fraude et l’intimidation envers les aînés.

Sur demande, des séances d’information sont données afin de sensibiliser les gens face aux différents types de maltraitance faite aux personnes âgées. Différents thèmes sont abordés, dont ceux de la fraude et de l’intimidation. Pour ces sujets, un policier est invité à venir expliquer les différentes formes que peuvent prendre ces types de maltraitance et donner des conseils de prévention afin d’éviter d’être victime.

Lors des séances, il y a présentation de capsules vidéo permettant de prendre conscience de la maltraitance sous toutes ses formes. Il y a aussi des échanges entre les participants et les animateurs, ce qui rend la séance très intéressante.

Pour plus d’information, nous vous invitons à consulter le site internet de la FADOQ.

Vérification des sièges d’auto pour enfants

La Régie intermuinicipale de police Roussillon est membre du Réseau provincial de vérification de sièges d’auto pour enfants. La vérification est gratuite et est effectuée par un policier qualifié et formé selon des normes soutenues. Pour plus d’information sur la vérification et l’installation des sièges d’auto pour enfants, consultez le lien suivant: https://saaq.gouv.qc.ca>sieges-auto-enfants.

Pour faire vérifier votre siège, il suffit de prendre un rendez-vous en composant le 450 638-0911, poste 0.

Ateliers de prévention en milieu scolaire

Les agents aux relations communautaires de la Régie intermunicipale de police Roussillon ont plusieurs programmes de prévention destinés aux jeunes fréquentant les écoles primaires et secondaires.  Les sujets abordés sont adaptés à l’âge des jeunes et tiennent compte de leur réalité.  Ils sont en lien avec la prévention de la criminalité et ont pour objectifs la promotion des comportements sécuritaires et le respect des lois et règlements.

Liste des programmes de prévention en milieu scolaire :

Primaire

Les comportements sécuritaires (1ère année)

  • Nous regardons avec les élèves le film « Mimi, Il faut sauver Duncan ! ». Il s’agit d’un dessin animé éducatif qui aborde la question des agressions envers les enfants et les comportements sécuritaires à adopter envers les inconnus.

La sécurité à vélo (4e année)

  • Atelier Génivélo de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) pour rappeler l’importance d’observer en tout temps les règles de sécurité à vélo.

La force de s’exprimer (5e année)

  • Lors de cet atelier, nous visionnons quatre capsules vidéo et échangeons sur les solutions proposées lorsque les élèves sont confrontés à des situations de violence verbale, physique, intimidation et cyber intimidation en milieu scolaire.

Gang de choix (6e année)

  • Atelier pour prévenir la criminalité chez les élèves. Les éducateurs spécialisés font l’animation des 3 premiers ateliers et l’agent aux relations communautaires anime le 4e atelier portant sur les conséquences légales liées aux mauvais choix.

Secondaire

Cyber sécurité (1re secondaire)

  • Prévenir la fraude (identitaire ou d’argent) en parlant de l’hygiène numérique, communications sur les réseaux sociaux pour éviter les prédateurs sexuels et la cyberintimidation, la vitesse de propagation des photos-vidéos en parlant de la sextorsion et de la pornographie juvénile (sextos), en passant par différents sujets connexes.

Projet XOX (4e secondaire)

  • Permet l’immersion des participant(e)s à l’aide d’une expérience virtuelle interactive. Différentes séquences vidéo sont présentées afin de démontrer l’escalade de la violence dans une relation amoureuse. L’adolescent(e) doit faire des choix et répondre à des questions à l’aide d’une tablette électronique.

Bal/Après-bal (5e secondaire)

  • Sensibilisation afin d’adopter des comportements sécuritaires sur la route. Sensibilisation au sujet des ITSS faite par l’infirmière de l’école. Les ateliers sont donnés en fin d’année avant le bal des finissants. Sensibilisation aux dangers de la témérité et à l’attrait de la vitesse au volant chez les nouveaux conducteurs

Les jeunes ambassadeurs de la sécurité routière (5e secondaire)

  • Par le biais de jeunes ambassadeurs, les étudiants reçoivent la présentation offerte par la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ). Elle est présentée en classe par une personne choisie et préparée pour présenter les capsules vidéo. Plusieurs sujets sont donc livrés aux étudiants :

– Les conséquences physiques d’un accident

– Cellulaire et texto

– Ceinture de sécurité

– Drogue

– Fatigue

– Alcool

– Vitesse

– Récapitulatif Bal des finissants

Les jeunes ambassadeurs sont formés par une policière-préventionniste.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les programmes de prévention, il suffit de communiquer avec un agent aux relations communautaires au 450 638-0911, poste 0.

Prévention à vélo

Durant la saison estivale, des agents aux relations communautaires parcourent à vélo le territoire desservi par la Régie.  Ce mode de déplacement favorise le rapprochement avec les citoyens qui fréquentent les espaces publics de la région.