Méfaits

Publié le 18 septembre 2019

La Régie intermunicipale de police Roussillon demande l’aide du public afin d’identifier un homme qui a fait des méfaits en brisant une vitre au restaurant McDonald de Saint-Constant.

Le 8 août 2019 vers 3 h 45, 2 femmes et 2 hommes sont entrés à l’intérieur du restaurant et y sont restés pendant plus d’une heure. Vers 5 h 30, les jeunes semblent s’être chicanés. On voit sur les caméras 3 d’entres eux quitter et le dernier aurait frappé la vitre avec ses mains et sa tête. Les jeunes ont tous quittés en voiture.

Les policiers recherchent un homme entre 18 et 24 ans, cheveux châtains courts. Il s’exprimait en français. Au moment des événements, il portait un t-shirt rouge avec un logo blanc au torse ainsi que dans le dos avec une longue chaine dans le cou, pantalons noirs et souliers noirs.

Toute information concernant ces événements peut être signalée au lieutenant-détective par Joshua Tafler téléphone au 450 638-0911, poste 455. Par ailleurs, toute personne désirant transmettre de l’information de façon anonyme peut contacter l’organisme Échec au crime au 1 800 711-1800 ou effectuer un signalement en ligne à echecaucrime.com.

 

La Régie intermunicipale de police Roussillon tient à informer la population d’une fraude impliquant les cartes-cadeaux comme mode de paiement.

Le 22 août 2019, une Laprairienne de 19 ans croit avoir trouvé le chien idéal en consultant un site internet soit disant spécialisé dans la vente de chiens et de chats. Elle communique avec l’entreprise par courriel pour l’acheter et en prendre possession. L’entreprise s’engage à livrer le chien à son domicile et exige un paiement de 200$ en cartes-cadeaux Amazon. La cliente achète une carte et envoie le code d’activation à l’entreprise. Un montant supplémentaire lui est demandé pour l’émission de documents liés au chien et elle envoie un autre 200$ en utilisant le même mode de paiement. La victime constate qu’elle s’est fait frauder lorsqu’on lui demande un troisième paiement par carte-cadeau.

Les entreprises frauduleuses ou les arnaqueurs se servent habituellement de ces services pour conclure une transaction. Pour éviter ce type de fraude, il est important de ne pas fournir les renseignements qui figurent au dos de la carte-cadeau (le code d’activation) ou tout autre code reçu par courriel et correspondant à des certificats promotionnels électroniques à un individu que vous ne connaissez pas. Une fois le fraudeur en possession du code d’activation, les fonds présents sur la carte sont généralement utilisés avant que vous puissiez contacter le service de police.

Au cours de l’été, deux autres dossiers similaires impliquant des paiements par cartes-cadeaux ont été signalés à la Régie.

Si vous croyez avoir été victime d’une fraude ou d’une arnaque, communiquez avec le Centre antifraude du Canada en ligne ou au 1 888 495-8501 ainsi que le service de police.

La Régie intermunicipale de police Roussillon demande l’aide du public afin d’identifier un homme qui a essayé de frauder la banque TD de Candiac en se faisant passer pour un autre homme.

Le 13 février 2019 vers 15 h 10, un homme se présente à la banque et s’identifie avec une carte d’assurance maladie et une carte de débit de l’institution. Cette dernière est liée à un compte qui est bloqué. Le personnel de l’institution remarque que la carte d’assurance maladie a été trafiquée. Elles posent des questions auxquelles l’homme a de la difficulté à répondre. Lorsque le personnel contacte les policiers, l’homme quitte les lieux en laissant les cartes sur place.

Les policiers recherchent un homme entre 30 et 40 ans, environ 1,75 m. Il s’exprime en français et en anglais avec un accent et a les cheveux rasés. Au moment des événements, il portait un manteau noir.

Toute information concernant ces événements peut être signalée au sergent-détective Marc-André Demers par téléphone au 450 638-0911, poste 417. Par ailleurs, toute personne désirant transmettre de l’information de façon anonyme peut contacter l’organisme Échec au crime au 1 800 711-1800 ou effectuer un signalement en ligne à echecaucrime.com.

 

Suspect de vol recherché

Publié le 3 septembre 2019

La Régie intermunicipale de police Roussillon demande l’aide du public afin d’identifier un suspect d’un vol d’essence à une station service de La Prairie située sur le boulevard Taschereau.

En date du 1er juin 2019, un homme d’origine asiatique se présente au Pétro Canada et y met de l’essence pour un montant de 100$. Il quitte les lieux rapidement sans payer. Le véhicule en question n’avait pas de plaque d’immatriculation. Des images des caméras de surveillance ont été extraites.

Suspect: Homme de race asiatique, corpulence moyenne. Il portait au moment du vol une casquette noire avec logo rouge, une veste à capuchon noire avec les manches luisantes, un chandail à manches courtes blanc avec col en « V », des pantalons de jogging gris et des espadrilles blanches.

Véhicule : Honda Accord noir, modèle assez récent, vitres teintées, roues en alliage gris mat.

Toute information concernant cet événement peut être signalé au lieutenant-détective Joshua Tafler par téléphone au 450 638-0911, poste 455. Par ailleurs, toute personne désirant transmettre de l’information de façon anonyme peut contacter l’organisme Échec au crime au 1 800 711-1800 ou effectuer un signalement en ligne à echecaucrime.com.

 

 

La saison estivale achève et certaines personnes planifient déjà leurs futures vacances ou pensent à se trouver un nouveau logement pour l’an prochain. Or, certains fraudeurs en profitent pour arnaquer ces futurs locataires en affichant des annonces pour des logements dont ils ne sont pas propriétaires ou qui n’existent tout simplement pas. La Régie intermunicipale de police Roussillon souhaite donc prévenir la population contre ce type de fraude.

Peu de fraudes liées à la location immobilière ont été rapportées au service de police. Cependant, ce type de fraude, présent à l’échelle nationale, fait sans doute des victimes sur le territoire desservi par la Régie sans que nous soyons informés.

Bien que les fraudeurs utilisent plusieurs scénarios, les plus utilisés sont les suivants :

  • Les fraudeurs créent des petites annonces pour louer des logements à des prix inférieurs aux loyers semblables sur le marché. Les locataires potentiels doivent fournir des renseignements personnels aux fraudeurs qui se trouvent à l’étranger. Bien que les fraudeurs ne puissent pas montrer le logement, on demande au locataire potentiel d’envoyer le premier et dernier mois de loyer afin de réserver le logement. En réalité, il n’y a pas de logement à louer.
  • Les fraudeurs créent des annonces pour des propriétés de vacances situées dans des destinations touristiques prisées. Pour garantir la réservation, les fraudeurs exigent qu’un paiement soit effectué rapidement. Dans les faits, il n’y a pas de réservation et dans les pires situations, les victimes s’en rendent compte à destination seulement.

Indications et conseils de prévention

  • L’adresse d’un logement à louer devrait être indiquée dans l’annonce.
  • Un locateur devrait être disponible par téléphone, pas seulement par courriel.
  • Rechercher sur internet la valeur marchande des loyers dans le secteur recherché et méfiez-vous des loyers inférieurs à la moyenne.
  • Si possible, visiter le logement ou la propriété avant de conclure un contrat de location.
  • Communiquez avec les agences de crédit Equifax et TransUnion si vous avez fourni des renseignements personnels.
  • Si une offre semble trop belle pour être vraie, c’est probablement une fraude.

Si vous croyez être victime de fraude, veuillez communiquer avec le service de police et le Centre antifraude du Canada au 1 888 495-8501 ou rendez-vous au www.centreantifraude.ca.

Suspects recherchés

Publié le 3 septembre 2019

La Régie intermunicipale de police Roussillon demande l’aide du public afin d’identifier 2 suspects de menace et fraude pour des événements survenus aux mois d’avril et mai 2019 contre un résident de Candiac.

La victime a été approchée sur les réseaux sociaux par les suspects en se faisant promettre de faire de l’argent légalement. La victime a fourni des renseignements bancaires personnels aux suspects et s’est fait promettre un pourcentage des profits. Lorsque la victime décide de ne plus participer, les suspects auraient utilisé des menaces pour l’obliger à collaborer au stratagème frauduleux de dépôts de faux chèques au guichet automatique, suivis de retraits.

La victime a été amenée aux institutions bancaires dans une voiture de marque Hyundai Elantra blanche vieille de 5 à 6 ans. Les deux suspects s’expriment en français.

Toute information concernant cet événement peut être signalée au sergent-détective Guillaume Robitaille par téléphone au 450 638-0911, poste 484. Par ailleurs, toute personne désirant transmettre de l’information de façon anonyme peut contacter l’organisme Échec au crime au 1 800 711-1800 ou effectuer un signalement en ligne à echecaucrime.com.

Amendes doublées en zone scolaire

Publié le 22 août 2019

Les policiers de la Régie intermunicipale de police Roussillon seront présents pour la rentrée scolaire de milliers d’élèves de la région. Ils seront déployés dans les zones scolaires afin de prévenir les comportements qui mettent en danger la sécurité des enfants, dont les excès de vitesse.

Par ailleurs, la Régie tient à informer la population que depuis le 1er août 2019, le montant des amendes pour les excès de vitesse commis dans les zones scolaires, en période scolaire, est doublé.

Pour illustrer l’impact de cette nouvelle mesure, voici un exemple : un conducteur qui circule à 51 km/h dans une zone de 30 km/h s’expose à une amende de 150$ (263$ avec les frais applicables) et deux points d’inaptitude.

Afin d’assurer la sécurité de tous, la Régie intermunicipale de police Roussillon invite les conducteurs à respecter les limites de vitesse et à faire preuve de prudence et de courtoisie en zone scolaire tout au long de l’année.

Suspect de vol recherché

Publié le 21 août 2019

La Régie intermunicipale de police Roussillon demande l’aide du public afin d’identifier le suspect de vols survenus le 27 juin 2019 dans des bars de St-Constant et Candiac.

Le 27 juin 2019, dans l’après-midi, le suspect se présente au bar 222. Il joue dans les machines et consomme de la bière. À un certain moment, il s’assoit seul au bar, vole des billets directement dans la caisse et quitte par la suite. La serveuse se rend compte du vol lors de sa fermeture de caisse en fin d’après-midi.

À la même date, l’individu se serait également déplacé au bar Le Spot de Candiac pour y effectuer un vol également. Vers 15 h 30, un individu entre dans le bar et s’installe aux machines à sous.  Quelques minutes plus tard, l’employé sort pour fumer une cigarette.  À son retour, le client est debout au bar, demande à encaisser un coupon et quitte.  Vers 18 h 00, l’employée remarque que sa tablette et un paquet de cigarettes ont disparus.

Des images extraites des caméras de surveillance nous révèlent qu’il s’agit du même individu pour les deux endroits.

Description : Il s’agit d’un homme de race blanche, environ 30 ans. Visage avec traits jeunes, cheveux blonds-roux, très courts, petite barbichette.  Il mesure environ 1,78 m.  Au moment du vol, il portait un t-shirt blanc, un pantalon noir et un manteau noir. Il transportait également un sac à ordinateur noir.

Toute information concernant cet événement peut être signalé au sergent-détective Marc-André Demers par téléphone au 450 638-0911, poste 417. Par ailleurs, toute personne désirant transmettre de l’information de façon anonyme peut contacter l’organisme Échec au crime au 1 800 711-1800 ou effectuer un signalement en ligne à echecaucrime.com.

 

Recherché pour un vol d’essence

Publié le 20 août 2019

La Régie intermunicipale de police Roussillon demande l’aide du public afin d’identifier le suspect d’un vol d’essence survenu le 1er avril 2019 dans une station-service du boulevard Taschereau, à La Prairie.

Vers 9h00, l’individu fait le plein d’essence et quitte sans payer. Voici la description du suspect et de son véhicule :

  • Homme blanc
  • 1, 75 m (5 pi 7 po)
  • 80 kg (176 lb)
  • Manteau d’hiver noir et bottes de construction
  • BMW 328 blanche, 4 portes, toit ouvrant
  • Aucune plaque d’immatriculation lors du vol d’essence

Toute information concernant cet événement peut être signalée au sergent-détective Yan Lefèvre par téléphone au 450 638-0911, poste 428. Par ailleurs, toute personne désirant transmettre de l’information de façon anonyme peut contacter l’organisme Échec au crime au 1 800 711-1800 ou effectuer un signalement en ligne à echecaucrime.com.

 

La Section enquêtes de la Régie intermunicipale de police Roussillon a procédé à une perquisition le 21 juillet dans un secteur industriel du quartier Saint-Vincent-de-Paul, à Laval.

L’enquête a été initiée par la Régie intermunicipale de police Roussillon suite à quatre véhicules volés à Ste-Catherine, soit deux Dodge Charger 2019 et deux Dodge Durango 2019 d’une valeur de 206 000$, appartenant à une entreprise spécialisée dans la vente de véhicule.

Des informations concernant la localisation des véhicules a permis la saisie de quatre véhicules, dont un Dodge Charger 2019 rapporté volé le 19 juillet à la Régie intermunicipale de police Roussillon, ainsi que plusieurs pièces automobiles. Ce véhicule était pratiquement tout démonté et les pièces étaient prêtes à être placées dans un autre véhicule. Les trois autres véhicules saisis étaient assemblés de pièces volées.

L’enquête se poursuit et des arrestations sont à prévoir.

La Régie tient à remercier le Service de police de Laval ainsi que le Bureau d’assurance du Canada (BAC) pour leur collaboration au cours de l’enquête et lors de l’opération.

Toute information concernant cet événement peut être signalée au sergent-détective Yannick Morin par téléphone au 450 638-0911, poste 425. Par ailleurs, toute personne désirant transmettre de l’information de façon anonyme peut contacter l’organisme Échec au crime au 1 800 711-1800 ou effectuer un signalement en ligne à echecaucrime.com.

Dodge Charger 2019 volé à Ste-Catherine et retrouvé à Laval

Pièces automobiles volées

 

Retour haut de la page